"Aujourd'hui je suis attachée de presse cinéma et mon travail me passionne" Fatiha Zeroual

Depuis plusieurs années déjà, j’occupais le plus clair de mon temps entre interviews et reportages socioculturels. Mais c’est après un voyage d’un an à travers l’Australie et l’Asie du sud-est à bord d’une moto, d’un carnet et d’une caméra embarquée que devenir journaliste devient alors de plus en plus évident. 

Devenir journaliste est certes une certitude mais cela passe principalement par une formation de spécialisée de qualité.

FatihaZeroual.jpg

 

 

C’est alors que j’ai décidé de consolider mon parcours avec un master de journalisme à l’ESJ à distance. La formation à distance correspond à tout point à mon projet personnel. Elle m’a permis de continuer à voyager mais surtout à confirmer mon expérience professionnelle car par philosophie autant que par nécessité, j’ai toujours poursuivi mes études tout en travaillant, consciente très tôt que le savoir « théorique" n’était pas suffisant. 

 Désormais, mes études en communication et en journalisme m’ont permis d’avoir une double « casquette » indispensable dans le monde du travail. Aujourd’hui je suis attachée de presse cinéma et dans la mesure où s’agissant d’organiser la sortie d’un film, on a sans cesse affaire avec des journalistes. Mon travail me passionne surtout lorsque le film que l'on défend représentera la France aux Oscars après avoir eu le Prix du Jury à Cannes. Je parle bien du film LES MISERABLES de Ladj Ly. Toute cette nouvelle aventure qui s'offre à moi aujourd'hui n'aurait jamais pu être possible sans cette formation à l'ESJ et le soutien de Cécile Vrain. 

Fatiha Zeroual  

Pin It

Dernières vidéos